• Antennes -Relais et Dangerosité

    1 Foire aux questions: un juriste répond

    2 Un article complet

    3 Observations 

    Une mise au point ministérielle : Comment faire effectuer des mesures de rayonnement

    Une très vieille surprise que ces antennes (témoignages, quels changements en 10 ans?

    Ils prennent des risques insensés devant les menaces pour la collectivité (zone rouge)

    Une enquête de plus par l'ASEF fin 2011 ? Non c'est une première visant la reconnaissance des locataires

    Et les résultats de l'enquête sur France Inter le 21 Novembre 2011.

    Actualités-Principe des Antennes -Relais et .... Dangerosité

    Article du Dauphiné libéré du22 novembre

    Une première observation : De nombreux troubles mis en évidences (Journal Lacroix du 25/10/2011)

    Le risqyue évalué par des méthdesz statistuiques validées(Juillet 2011)

    Des suicides seraient dus aux antennes-Relais (Jérusalem Post)

    Confirmation dans le Daily Express du 4 Mars 2011

    Une baisse de puissance de certaines antennes relais sera bientôt testée   7/02/2011 (Article du Journal Lacroix) Avec toujours le même objectif en tête : conjuguer sobriété d’émissions et qualité du service. Les scénarios ainsi élaborés – regroupement d’antennes, installations de micro-antennes, etc. – 

    Couverture des zones "grises" (présence d'un seul opérateur) Un souhait du Ministre en 2010 et non une "obligation"

    2- Qu'est-ce qu'une Antenne-Relais: Comme son nom l'indique c'est Un Mat porteur de dispositifs électroniques ACTIFS permettant les communications par voie électromagnétique de tous ordres entre un Émetteur et un Récepteur.

    A la mise en route du téléphone portable une brève impulsion est envoyée à pleine puissance qui recherche un récepteur voisin (En général une A-R ) La localisation étant établie les deux dispositifs se mettent en veille attendant un SMS, un MMS, ou un appel venant de l'un ou de l'autre des dispositifs.

    NB Le site à éviter absolument, robotisé pour perturber les connaissances "www.mobile-et-sante.fr"

    3- Résumé et dangerosité du dispositif "Mobile-Antenne-Relais"

    3.1- Le téléphone est un émetteur qui contrairement à un téléviseur ou un appareil de Radio lesquels sont des récepteurs dont la sensibilité est infiniment améliorée, l'émetteur lui doit dialoguer à puissance égale avec son récepteur donc en créant des champs proche de l'appareil de plusieurs volts/mètres, A la différence que l'A-R elle ,communique avec un grand nombre d'appareils et  ... Les puissances et les champs s'additionnent !!Principe des Antennes -Relais et .... Dangerosité

    3.2- Ainsi le voisinage d'une Antenne -Relais peut atteindre des valeurs de champs nuisibles voire mortel pour les personnes non averties (Surtout en cas de dissimulation par exemple lorsqu'elles sont placées dans les clochers ou grimés pour ne pas nuire à l'environnement !! En oubliant que les troubles de voisinage ne comportent pas que "la partie visible de l'iceberg";Clic sur la simulation graphique pour les échelles..

    3.3- Précautions de base

    3.3.1- Distance à Respecter 100m (quelques heures) 10m (Quelques minutes): ce qui compte c'est  la Dose de rayonnement ! Habitat avec les valeurs actuelles de champ émis:au-delà des 300m.

    Voir le tableau d'évaluation des champs (car la Puissance des A-R n'est jamais publiée)

    3.3.2- Conseils de l'INPES et des opérateurs Ne pas téléphoner trop longtemps avec le portable à l'oreille, éviter la 3G en veille sur soi et enfin éviter les cages de Faraday telle une automobile et le TGV  dans lesquelles votre téléphone fonctionne à pleine puissance  et ne pas oublier que même si le DAS est faible (pour vous) votre appareil émet vers l'arrière à pleine puissance avant de choisir par paliers la puissance optimale correspondant à .... l'usure de votre batterie et à la distance avec l'A-R ! Rien pour la santé humaine !

    3.3.3-  Etude scientifique indépendante sur les tiens électromagnétiques entre les antennes et les téléphones

    4- Et l'Avenir: Il est évident que ces dispositifs dangereux seront démontés et remplacés par un réseau toujours plus dense de micro-antennes que seront vos téléviseurs interactifs ou autres appareils ménagers qui d' appartements en maisons transporteront les messages à l'instar d'Internet et le Web.

    A lire l'article concernant l'obligation de "Service Public" souvent mis en avant par les opérateurs (Pour lesquels d'ailleurs il est explicite qu'il n'y a pas "service public" en matière de téléphonie mobile mais bien plutôt une demande forcenée des citoyens et des politiques pour un traitement équivalent des populations rurales et urbaines sur un point de développement synonyme de "progrès".  Où l'on se rend compte de la nécessité de porter la voix des "opprimés" visibles du système que sont les EHS mais aussi de la population concernée par des pathologies latentes car futures (Les enfants et toute la jeunesse qui en use sans précaution comme dans le cas du Tabac, de la drogue etc...

    Où l'on voit que nos responsables ne craignent pas les contradictions en demandant de:

    1- "Couvrir les zones blanches" ! Alors que peut-être demain beaucoup les rechercheront !

    2- Admettre qu'iln'est pas sans danger d'utiliser son mobile dans les voitures et les trains !

    3- Des doutes très graves de suicide apparaissent en Grande Bretagne (4/3/2011)

     

     Contrat avec les opérateurs

     Discussions  citoyennes avec les opérateurs

     couverture des axes de transport (Accord 2007)

     Discussion avec INPES (Mai 2010)

    Et prévoir l'existence de zones protégées? Waggons spécifiques avec connexions filaires ?